Marc-André Ethier

Marc-André Éthier a été formé en histoire (baccalauréat et maîtrise, Université de Montréal) et en didactique (doctorat en didactique, UdeM). Il a enseigné l’histoire au secondaire, a été professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières et, depuis 2004, est professeur à l’UdeM.

Il est membre de divers groupes de recherche, dont DiSEC (Diversité scolaire et l’éducation à la citoyenneté) et le CRIFPE (Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante).

Ses recherches ont été financées par le FRQSC et par le CRSH. Elles ont porté sur l’analyse de contenu des programmes et des manuels d’histoire. Depuis quelques années, elles portent sur l’usage que les enseignants et les élèves font des moyens didactiques, comme les manuels, les romans, les longs métrages de fictions, les jeux vidéo historiques ou les artéfacts et archives, ainsi que sur les apprentissages des élèves en histoire, et en particulier ceux qui concernent la démarche de recherche en histoire.

Marc-André Éthier est le rédacteur en chef de la Revue des sciences de l’éducation.

 

Sélection bibliographique

Marc-André Éthier, Jean-François Cardin et David Lefrançois, « Leur programme et le nôtre », Bulletin d’histoire politique, vol. 22, no 3 (2014) : 165–178. lire

Stéphanie Demers et Marc-André Éthier, « Rapprochement entre curriculum, savoirs savants et pratiques enseignantes en enseignement de l’histoire : l’influence de l’épistémologie pratique », Éducation et didactique, vol. 7, no 2 (2013) : 95-113. lire

Marc-André Éthier, Jean-François Cardin et David Lefrançois, « Cris et chuchotements : la citoyenneté au cœur de l’enseignement de l’histoire au Québec », Historical Studies in Education/Revue d’histoire de l’éducation, vol. 25, no 2 (2013) : 87-107. lire

David Lefrançois, Marc-André Éthier et Stéphanie Demers, « Savoirs disciplinaires scolaires et savoirs de sens commun ou pourquoi des ‘idées vraies’ ne prennent pas, tandis que des ‘idées fausses’ ont la vie dure », Les ateliers de l’éthique, vol. 6, no 1 (2011) : 42-63. lire

Articles

Infolettre